Accueil Revues Revue Contrelittérature n°3, Art radical

Revue Contrelittérature n°3, Art radical

13,00

Produit disponible
Prix de la revue : 13 euros
Frais de port : gratuits pour les amis de L’inactuelle 
Emballage soigné et renforcé ✓

En stock

Catégorie :

Description

Contrelittérature n°3, octobre 2020 

Dirigée par Alain Santacreu, la revue Contrelittérature se présente sous la forme d’une revue-livre à parution semestrielle. 21 numéros étaient parus de 1999 à 2008. Le troisième numéro de cette nouvelle série s’intitule : « Art radical ».

La production et la réception de l’œuvre artistique moderne sont imprégnées par l’idéologie capitaliste. L’art est une distinction sociale dont la naissance correspond à l’avènement de L’État. Un art radical serait celui qui s’extrairait de l’espace-camp du spectacle intégré, une utopie expérimentale et existentielle – plus éthique qu’esthétique – qui œuvrerait à une transformation absolue des conditions de l’existence collective et individuelle : le retour révolutionnaire à l’échange symbolique entre l’amour et la mort, l’ouverture au lieu écosophique de la rencontre.

 

LE SOMMAIRE

  • José Dupré : Racine broyée par l’Adversaire (p. 7).
  • Thibault Isabel : L’alliance de l’apollinien et du dionysiaque (p. 21).
  • Alain Santacreu : Vers un nouveau cosmisme (p. 31).
  • Brice Bonfanti : Chant d’Utopie Palghat, Inde (p. 47).
  • Raphaël Juan, Arcanes et demeures (p. 63).
  • Filippo De Dominicis : Non esisto dunque sono (p. 75).
  • Sophie A. Amazias : Sois une femme, nom de (p. 87).
  • Jordi Riba : Jean-Marie Guyau : être une vérité en action (p. 103).
  • Étienne Ruhaud : Unica Zürn : vie mode d’emploi (p. 117).
  • Unica Zürn : 3 poèmes-anagrammes (p. 121).
  • Alain Santacreu : Le corps-anagramme d’Unica Zürn (p. 125).
  • Thierry Jolif : Cartographie punkaïniste (p. 139).
  • Frédéric Dufoing : Bergson Music (p. 149).
  • Arta Seiti : Malévitch, “Supremusou la liberté de l’infini (p. 159).
  • Arta Seiti : Nous sommes rouges poème (p. 171).
  • Auteurs (p. 173).
  • Illustrations (p. 177).

 

LES AUTEURS

Sophie Agathe Amazias

Née au mitan des années quatre-vingt, elle grandit au pied des Pyrénées, condamnée à s’éprouver elle-même et s’égare très vite dans la pensée de ses affections. Un accident l’empêchera de se consacrer au théâtre. Pariant sur le pouvoir de transfiguration de l’écriture, elle cherche aujourd’hui une ligne de crête où vivre et écrire pour ne pas devenir ventriloque de son époque.

Brice Bonfanti

Poète œuvrier, né Frigau, en 1978. Durant sept ans conservateur des manuscrits de Stendhal à Grenoble, et libraire aujourd’hui. Depuis l’an 2000 à Milan, écrit en premier lieu l’un après l’autre des Chants d’utopie, et les dit, psalmodie, en public. Un chapitre par chant est audible sur son site [www.bricebonfanti.com]. Les Chants d’utopie sont publiés aux éditions Sens & Tonka, par cycles de neuf chants. Le troisième paraîtra en 2021. Neuf cycles ont été annoncés.

Filippo De Dominicis

Acteur, dramaturge, metteur en scène et professeur d’art dramatique (CRDA de l’Aveyron). Il est docteur de recherche à l’Université Roma Tre. Sa formation théâtrale s’est développée, entre 1992 et 2006, en Italie. Directeur artistique de la compagnie italienne laLut, il a écrit et mis en scène les pièces Fate (2001), P.P.P. (2004), Le sagome (2008). Il a participé à la conception et à la réalisation de plusieurs festivals de théâtre et de deux projets européens Culture 2000 : Le voyage d’Edgar Walpor (2004) et Playing identities (2010). Établi en France depuis 2008, il conduit des ateliers de création théâtrale sur le territoire aveyronnais. Il est co-créateur avec Pierre-Benoît Duchez de la compagnie Tempo Théâtre. Entre 2012 et 2016 il monte le Diptyque de la nuit, composé de La nuit juste avant les forêts et Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès. Il a conçu et organisé le projet Au nom du Père, réunissant les créations Schizophonie, d’après Antonin Artaud, Pinocchio, d’après Collodi et Œdipe Utopie, d’après Sophocle.

Frédéric Dufoing 

Né à Liège (Belgique) en 1973. Philosophe et politologue de formation. Il a publié L’Écologie radicale (2012) et Vers un écologisme chrétien (2016). Il a collaboré à JibrileCancer !La Revue du cinémaKrisisLimite. Il est conseiller de rédaction de L’Inactuelle. Dans la lignée d’Ivan Illich, son travail porte sur la critique des techniques et de l’État, et la défense de la démocratie directe.

José Dupré 

Né en Périgord. Ingénieur Arts et Métiers. Il rencontre, en 1961, Déodat Roché (1877-1978), fondateur des Cahiers d’études Cathares, leur collaboration durera dix ans. En 1999, paraît son premier ouvrage, Catharisme et chrétienté. Trois autres livres seront consacrés au même thème. En 2004, il publie une critique de l’œuvre de Rudolf Steiner (Rudolf Steiner, l’anthroposophie et la liberté).  En 2008, avec Vie de l’esprit et religions, il donne une synthèse sur sa propre recherche philosophique. La même année, en hommage à son ami l’éditeur Pierre Fanlac, il fait paraître Souvenirs et entretiens avec Pierre Fanlac. En 2010, Mont Athos et patrie spirituelle est le récit de ses pèlerinages. En 2014, Itinéraire en devenir vient témoigner de sa trajectoire existentielle et intellectuelle.

Thibault Isabel 

Né en 1978, directeur de publication de L’Inactuelle, revue d’un monde qui vient. Philosophe et docteur en esthétique, il mène ses recherches dans les domaines de la philosophie générale, de l’anthropologie culturelle et l’étude comparée des mentalités et des systèmes de pensée. Auteur de nombreux articles parus dans des revues spécialisées, il a publié en 2020 un Manuel de sagesse païenne, aux éditions du Passeur. On lui doit Pierre-Joseph Proudhon. L’anarchie sans le désordre (Autrement, 2017), préfacé par Michel Onfray. D’autres ouvrages sont parus aux Éditions de la Méduse : Le parti de la tolérance (2014), À bout de souffle (2012), Le paradoxe de la civilisation (2010), La fin de siècle du cinéma américain (2006) et Le champ du possible (2005).

Thierry Jolif

Né en 1972 en Bretagne, musicien, chanteur, poète, essayiste. Il a réalisé de nombreux albums avec sa formation Lonsai Maikov, ainsi qu’avec le duo Dervenn ou encore avec l’artiste Jean-Louis Costes.

Raphaël Juan

Né en 1986, il est directeur de bibliothèque et trésorier du CIRET. Il écrit dans quelques revues sur des sujets variés, au gré de ses inspirations.

Jordi Riba

Il est professeur de philosophie politique à l’Université Autonome de Barcelone et chercheur associé au Laboratoire « Logiques contemporaines de la philosophie » de l’Université Paris 8. Il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur Jean- Marie Guyau parmi lesquels, La morale anomique chez Jean-Marie Guyau (1999) ; l’Effet Guyau (2014) ; Jean-Marie Guyau : politique et modernité en crise permanente (à paraître). Coordonnateur, avec A. Contini et L. Muller, de Jean-Marie Guyau et ses contemporains, ed. ENS-Lyon (à paraître).

Étienne Ruhaud

Né à Rennes en 1980, vit et travaille à Paris. Il anime un blog littéraire intitulé “Page Paysage”. Crédité en tant que dialoguiste sur plusieurs moyen-métrages, il écrit régulièrement des articles pour diverses revues comme Diérèse. A publié deux recueils poétiques (Petites fables, Rafael de Surtis, 2009, et Animaux, Unicité, 2020), un essai (La poésie contemporaine en bibliothèque, L’Harmattan, 2012), et un roman (Disparaître, Unicité, 2013). Prépare actuellement un livre sur le Père-Lachaise.

Alain Santacreu 

 Il a refondé en mai 2019 la revue Contrelittérature (21 numéros parus entre 1999 et 2008) dans une nouvelle version éditoriale. Il a publié deux romans, Les sept fils du derviche (1999) et Opera Palas (2017), ainsi qu’un recueil d’essais : Au cœur de la talvera (2010). Il a dirigé plusieurs ouvrages collectifs dont La Contrelittérature. Un manifeste pour l’esprit (Éditions du Rocher, 2005).

Arta Seiti

Née en Albanie, elle vit à Paris depuis 1993. Chargée d’enseignement à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Lille, Arta Seiti anime le site  passionselectives.com et le blog littéraire etrangeteinquietante.blog. Elle a publié son premier roman Nimbes chez Fauves (2018). En 2019, est paru Surface suivi de Case-ciel, aux éditions du Petit Véhicule, florilège de poèmes accompagnés des photos du poète et éditeur Luc Vidal.

 

L’EXPEDITION

Notez que les revues sont expédiées sous des plis séparés des livres.
Si votre commande comprend à la fois des livres et des revues, ils arriveront séparément.

Par faciliter vos commandes de revues, l’adresse d’expédition est par défaut l’adresse de facturation. Si vous souhaitez être livré(e) à une adresse différente de l’adresse de facturation, merci de nous la préciser dans la case de droite (“Notes de commande: Consignes de livraison) sur la page de validation de la commande.

 

Art total, Contrelittérature n°3, Librairie L'inactuelle

Informations complémentaires

Dimensions

17,8 x 0,9 x 25,4 cm

ISBN

978-1699969908

Nbre de pages

177 pages

Date de parution

15 octobre 2020

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Revue Contrelittérature n°3, Art radical”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :