Accueil Editions L'Escargot / Première Partie Camille Dalmas “Le paradoxe G. K. Chesterton”

Camille Dalmas “Le paradoxe G. K. Chesterton”

10,00

Produit disponible
Frais de port à 2 euros quelle que soit la destination du colis
Emballage soigné et renforcé ✓

Rupture de stock

Description

A travers cette biographie de Gilbert Keith Chesterton, Camille Dalmas présente le concept de distributisme, qui propose une troisième voie, entre le collectivisme et le capitalisme.

Polémiste fantasque, poète espiègle, romancier turbulent, dessinateur rhéteur, économiste littéraire, urbaniste anarchiste, Gilbert Keith Chesterton réunit tous ces talents dans un corps de cent trente kilos que soutient une haute charpente de plus d’un mètre quatre-vingt-dix. L’écrivain préféré des esprits caustiques, qui a logiquement proclamé le rire comme gage de sérieux, est indéniablement un homme de paradoxes.

Celui qui a condamné le compromis victorien et promu une nécessaire et vitale troisième voie entre le libéralisme et le communisme, a une renommée aussi grande que son œuvre et compte parmi ses élèves les plus étonnants Agatha Christie, Dorothy Day, J. R. R. Tolkien, Gandhi, Martin Luther King ou encore Alfred Hitchcock.

Avec élégance et drôlerie, Camille Dalmas retrace la vie et l’œuvre de cet esprit libre à qui l’on prête de nombreuses citations sans pour autant bien le connaître. Un essai délicieux qui reprend le souffle du britannique, cet homme capable de guider tant d’esprits éclairés et de s’égarer dans n’importe quelle rue de Londres.

 

LA FICHE DETAILLEE

En 1891, Léon XIII publie Rerum Novarum, l’encyclique fondatrice du catholicisme social. Des penseurs anglo-saxons comme Vincent McNabb, Hilaire Belloc et Gilbert Keith Chesterton s’en inspirent pour proposer une troisième voie, le distributisme. Combattre «ces deux excès, ces deux hérésies» que sont «l’utopie socialiste et le bagne capitaliste», c’est pour Chesterton et ses amis refuser tous les monopoles, qu’ils soient étatiques ou privés. Car là où le capitaliste, tel un pickpocket, vide vos poches, le communiste, lui, préfère les supprimer. Dans les deux cas, le résultat est le même: on vous confisque tout moyen de subsister par vous-même.

Camille Dalmas est parti à la rencontre de cette troisième voie qui se veut autant poétique que philosophique. Depuis la chute de l’URSS, le capitalisme triomphe en dépit des crises successives qui l’ont plutôt renforcé qu’affaibli. Faut-il espérer le grand soir et des lendemains qui chantent? Bien au contraire nous explique Camille Dalmas: les échecs répétés du collectivisme sont le meilleur argument du système libéral pour imposer son coup d’État permanent. Alors que faire? Redistribuer. C’est la solution dite «distributiste» que G. K. Chesterton a théorisé tout au long de sa vie. En plongeant dans la pensée littéraire et politique de ce Péguy britannique, nous partons à la rencontre d’une «troisième voie» vivifiante. La pensée chestertonienne, alliant jeux de mots et paradoxes, est ici présentée sous un jour plaisant.

Un essai roboratif qui expose les différentes facettes de G. K. Chesterton: de son rire sérieux à son distributisme en passant par ses conceptions de l’art littéraire et du patriotisme. Cet ouvrage s’inscrit dans une collection intitulée Vraiment Alternatifs composée de portraits biographiques des grandes figures intellectuelles qui inspirent la réflexion chrétienne sur le bien commun et l’écologie intégrale. Dans la même collection, en vente sur notre site L’inactuelle :

 

Gilbert Keith Chersteton, L'inactuelle

 

L’AUTEUR

Camille Dalmas est né en 1989. Journaliste, il a co-fondé la revue d’écologie Limite.

> Lire notre grand entretien avec l’auteur

 

Gilbert Keith Chesterton, Librairie L'inactuelle

Informations complémentaires

Titre

Le paradoxe G. K. Chesterton

Auteur

Camille Dalmas

Editeur

Première Partie

Collection

Vriament Alternatifs

ISBN

978-2380740004

Nbre de pages

96

Date de parution

26 septembre 2019

Dimensions

16 x 1 x 12 cm

Prix TTC

10 euros

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Camille Dalmas “Le paradoxe G. K. Chesterton””

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :