Accueil Editions R&N Nova Filosofia La force de la morale, Denis Collin & Marie-Pierre Frondziak

La force de la morale, Denis Collin & Marie-Pierre Frondziak

20,00

Produit indisponible
Frais de port à 2 euros quelle que soit la destination du colis
Emballage soigné et renforcé ✓

Retrouvez l’ensemble des titres publiés aux éditions R&N sur le site de la librairie Mollat ✅

Rupture de stock

Description

La force de la morale
Comment nous devenons humains
Denis Collin & Marie-Pierre Frondziak
Collection Nova Filosofia

Les crises manifestes dans lesquelles nos sociétés se débattent remettent au premier plan les questions de morale et la possibilité de déterminer les principes d’une morale commune. Tout le monde commence à percevoir que le slogan «c’est mon droit», revendiqué par tout un chacun, nous mène droit dans un mur.

Cet ouvrage propose en premier lieu de déterminer les fondements d’une morale commune qui pourrait valoir devant le tribunal de la raison. Il propose ensuite d’essayer de comprendre comment la morale se transmet et pour quelles raisons nous finissons le plus souvent par lui obéir…

Une réflexion sur la possibilité d’une morale commune à l’heure du transhumanisme et de la crise des valeurs. Convoquant les philosophies de Sartre et de Bergson ainsi que les ressources de la psychanalyse, les auteurs tentent d’en déterminer les fondements et les contours.

Cet essai est le premier ouvrage d’une collection d’auteurs vivants, intitulée Nova Filosofia et initiée par Thibault Isabel essayiste et fondateur du site L’inactuelle.

morale-les auteurs-collin-frondziak

 

EXTRAITS DE L’OUVRAGE

“Loin de vouloir prôner un retour à la bonne vieille « moraline », nous suggérons de reconstruire à nouveaux frais une pensée de la liberté du sujet, qui ne prive l’individu ni de la nature ni de la société. Nous ne proposons pas un « traité de morale » systématique, une « critique de la raison pratique » pour notre époque. Le travail qui suit doit plutôt être lu comme la conjonction de trois approches différentes des questions de morale actuelle – et il pourrait à la rigueur être lu dans l’ordre qui convient le mieux au lecteur. Il y a une unité d’inspiration suivant trois lignes distinctes : l’examen des doctrines morales, la formation du sujet moral et les cas pratiques. Mais ces trois approches convergent vers une critique radicale du minimalisme moral et des doctrines libérales-libertaires qui dominent notre époque.” (introduction)

“La tolérance n’est nullement un impératif moral et pas plus une vertu, puisqu’il est bon d’être intolérant à l’intolérable, et que c’est souvent par manque de courage que nous sommes tolérants vis-à-vis de lui.”

SOMMAIRE DE L’OUVRAGE

Introduction générale

Première partie : Fondements de la morale
Introduction
1. Digression : éthique ou morale ?
2. La morale est-elle dans la nature des choses ?
Nature et convention
Les premiers adversaires de l’institution
En toutes choses suivre la nature ?
Le sophisme naturaliste
Remarques sur le droit, le droit naturel et la morale
3. Morale et matérialisme
Comment définir le matérialisme ?
Les sciences de la nature peuvent-elles dire ce qu’est la morale ?
Morale et histoire
4. Une morale positiviste
De l’état de nature à l’ordre moral : Hobbes
De la pitié au sens de la justice : Rousseau
Sur les liens entre morale et politique
5. Critique de la morale minimale
La vertu de l’égoïsme
Le consentement : une éthique négative
La morale du choix rationnel
La réciprocité suffit-elle ?
L’illusion de la morale minimale
6. Contre le relativisme moral
Les bons arguments du relativisme moral
Critique du relativisme moral
Effectivité de l’universel
7. L’utilitarisme, une illusion de morale
Pourquoi être utilitariste ?
Critiques de l’utilitarisme
Matérialisme et hédonisme
8. Morale et délibération publique
Pas de morale sans impératif catégorique
Morale et communication
Bilan critique provisoire
9. Une morale libératrice
La morale n’est pas une limitation de notre être
Refuser les vies mutilées
Morale et politique
L’engagement
Quelques règles pour une morale
Propos d’étape

Deuxième partie : Formation du sujet moral 
Introduction
10. La genèse du Moi
La complexité du Moi
La théorie des pulsions
L’appareil psychique de l’individu
11. La construction du Moi
L’identification
Le début du développement du Moi
Le rôle d’autrui dans l’humanisation
12. Les tendances déviées
Le refoulement
La sublimation
Conséquences de ces constats sur l’individu et son comportement dans la société
13. Le Moi inauthentique ouvre sur le conformisme ou sur le moralisme
La morale close : le conformisme
Application de cette obligation et conséquences sur le Moi
Le rôle de la raison
14. L’esprit de sérieux
Le Moi considère les valeurs comme des en-soi
La mauvaise foi
Le problème de la liberté et de la responsabilité
15. La morale du devoir : le Moi écrasé par le Surmoi
« La généalogie de la morale »
Hégémonie du Surmoi et morale automatique
La fonctionnalisation du devoir
16. La revendication du Moi
Le Moi stirnérien
Le « Moi-singulier »
Le problème du désir et de la valeur
17. La morale : un problème individuel ?
L’autovalorisation du Moi
L’estime de soi
Le projet du Moi
18. Pas de morale possible sans la médiation d’autrui
Exigence de reconnaissance et demande d’amour
La sollicitude
Le problème de la connaissance
Conclusion

Troisième partie : Questions épineuses 
Introduction
19. PMA, GPA, jusqu’où va la légitimité du « désir d’enfant » ?
Sérier les questions
Droit civil et organisation familiale
Homosexualité et mariage.
La question est celle de la filiation et non celle de la sexualité
La GPA et la PMA
L’adoption homoparentale et la filiation reposant sur la volonté
Les postulats non questionnés du « mariage pour tous »
L’obsession du péché
Sexe et genre
Le désir n’est pas tout puissant
20. Le « suicide assisté » : la mort peut-elle être heureuse ?
21. Notre corps est-il à notre disposition ?
Inviolabilité du corps
Tout est-il possible ?
Qui est le sujet ?
Une autre manière de penser l’universalisme kantien
22. La légalisation de la prostitution
23. Devoirs envers soi-même ?
J’ai évidemment des devoirs envers moi-même
La morale ne vaut que parce que nous vivons avec les autres
J’ai des devoirs envers moi-même
24. Être tolérant, est-ce un impératif moral ?
La tolérance fut d’abord la tolérance religieuse.
Les limites de la tolérance religieuse
Peut-on ne pas tolérer certaines idées ?
On ne peut pas tolérer l’intolérable
25. Les affaires peuvent-elles être éthiques ?
Le doux commerce
Chasser les marchands de la cité et du temple
L’éthique des affaires
26. Jusqu’où va la responsabilité : la question de la protection sociale
La critique libérale du paternalisme
Kant et l’égoïsme rationnel
Distinguer le paternalisme des lois sociales
Le principe communiste
27. Le respect des Anciens
Nous ne sommes pas nés de nous-mêmes
L’importance de la tradition
28. Le mérite est-il une valeur sociale ?
Critique du mérite
Le mérite est en effet problématique
Mais on ne peut pas se passer du mérite

Conclusion générale
Bibliographie
Index nominorum
Table des matières

 

 

 La force de la morale, Librairie L'inactuelle

Informations complémentaires

Titre

La force de la morale

Auteur

Denis Collin, Marie-Pierre Frondziak

Editeur

R&N éditions

Collection

Nova Filosofia

ISBN

9791096562206

Nbre de pages

180

Dimensions

13cm X 21cm

Prix TTC

20 euros

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La force de la morale, Denis Collin & Marie-Pierre Frondziak”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :